Recherche rapide

Qu'est ce que l'épine calcanéenne ? Remède et phytothérapie

D'abord on a mal au talon.

Ensuite on ne peut plus marcher ; le matin c'est une douleur, dans la journée c'en est une autre.

 

On part de sa découverte (par une radiographie) par les douleurs qu'elle provoque, du calvaire quotidien qu'elle fait subir ; finalement, ce serait bien de savoir de quoi on parle pour tenter d'arriver à une meilleure compréhension de ce problème compliqué qu'est l'épine calcanéenne.

 

Mais qu'est ce que l'épine calcanéenne ?

 

C'est une excroissance osseuse fixée sous l'os du talon appelé calcanéum .

Une douleur presque identique peut aussi être provoquée par un tendon rompu à sa racine ; dans tous les cas l'épine calcanéenne ou le tendon ont un rapport avec la tendinite.

Qu'est-ce que la tendinite ? C'est l'inflammation des tendons.

Où est la difficulté de l'épine calcanéenne, si on sait que c'est une tendinite ?

On arrive à soulager des tendinites au bras ou au poignet ou encore à l'épaule ou au genou, alors ou est le problème ?

 

Faisons le point de notre épine calcanéenne ; on a donc une épine, qui est sous la peau et qui porte plusieurs noms : aponévrosite (inflammation de l'aponévrose qui est, le dessous des pieds, soit le début de la plante du pied), donc, aponévrosite plantaire, tendinite, épine de Lenoir, épine talon qui sont les termes habituels pour parler de l'épine calcanéenne; inutile d'évoquer les termes médicaux que peu connaissent.

Reposons la question, où est le problème ?

C'est simplement son positionnement ; cette épine calcanéenne qui par son existence est arrivée, par une activité souvent exagérée, à enflammer le tendon qui l'entoure et déclaré une tendinite, ça c'est acquis.

 

Seulement elle est située sous la partie de la peau la plus épaisse du corps, la plus coriace, la moins perméable ; ce qui fait que pour arriver à un résultat, on pratique parfois des infiltrations.

L'infiltration est décriée par les dégâts qu'elle provoque et quand elle se pratique c'est maintenant, avec précautions.

La Curcumine est un produit très pénétrant voire irradiant et génère des réparations anti-inflammatoires de très grandes qualités. Bien sûr elle doit être accompagnée, entourée, d'autres principes actifs.

De ce fait, elle atteint sans la toucher, l'épine calcanéenne.

 

L'arpagophytum, qui calme les douleurs, est anti-inflammatoire, mais dans une autre manière d'agir et qui reste important pour l'épine calcanéenne.

La crème Epical, contenant ces principes actifs, peut vous aider.

Voilà ce que nous pouvions dire sur notre découverte de l'épine calcanéenne : savoir que c'est une tendinite, qu'une tendinite a besoin d'actifs anti-inflammatoires et de repos.

Pour le cas de l'épine calcanéenne (mais comme pour toutes les tendinites), il est recommandé de faire des petits gestes doux de gymnastique; ils aideront à retrouver de l'agilité, de la précision et un fonctionnement normal des tendons à condition d'accepter de ne pas forcer.

N'oublions pas que l'on avait une inflammation de tout le matériau tendineux qui entoure notre épine calcanéenne et que ça recommencera dès que l'on forcera.