La phytothérapie d’Epinum aide les troubles digestifs

On a tous, une bouche équipée de dents, un œsophage, un estomac, un foie, une vésicule biliaire, un pancréas, un intestin grêle (en trois parties : le duodénum, le jéjunum et l'iléon), un côlon enfin, un rectum, voyons comment on s'en sert.

Le point de départ de la digestion c'est l'instant où les aliments sont dans la bouche. Ils subissent des transformations ayant pour but de réduire en substances absorbables par le tube digestif, les nutriments consommés.

Dans la bouche les aliments sont au contact de la langue et des dents.

Ils sont d'abord broyés pour être mastiqués puis aidés par l'action chimique de la salive à l'aide d'une enzyme digestive : l'amylase. La langue en aidant le brassage alimentaire, contrôle en même temps, le goût par les papilles gustatives (salé, sucré, acide, amer). C'est la lenteur de la mastication, qui facilitera le travail qui va suivre lors de l'arrivée de cette bouillie dans le tube digestif.

 

Ces transformations opèrent de deux manières :

  • Mécanique par une action de broyage.
  • Chimique par ramollissement ou réduction par les sucs et enzymes digestifs.

 

Ils arrivent dans l'œsophage puis l'estomac, là, les aliments seront transformés en une bouillie gastrique appelée chyme ; cette période durera de 3 à 6 heures pour que ce contenu soit bien imprégné des sucs gastriques.

Les aliments seront dirigés vers le pylor (sortie de l'estomac) qui ne s'ouvrira que lorsque le contenu gastrique aura atteint un degré d'acidité suffisant.

Le chyme arrive dans l'intestin grêle, les aliments sortent de l'estomac pour arriver dans le duodénum ; le chyme est copieusement arrosé par la bile et les enzymes ; c'est à cette étape que seront absorbés par l'organisme, graisses et minéraux.

 

Les parties liquides portent le nom de chyle, une fois arrivées dans le colon, elles seront réabsorbées par l'organisme.

Les celluloses ne seront pas transformées, afin d'obtenir des fibres alimentaires qui ajoutées aux déchets alimentaires et au mucus récupéré plus tard, composeront les matières fécales.

 

Cet intestin grêle :

Il est long d’environ 5 à 7m et comprend successivement le duodénum, le jéjunum et l’iléon.

Ensuite une fois dans le gros intestin long d'1.50m avec le rectum, le chyme se mélangera avec le mucus et la flore intestinale puis, complètement exprimé (débarrassé de son eau), il prendra la direction du rectum et deviendra à partir de cet instant la matière fécale.

 

Epinum et la phytothérapie connaît bien et s'intéresse aux problèmes que génèrent la digestion et son environnement, qui commencent par :

Epibal un produit de phytothérapie qui facilite la digestion en évitant aussi ces lourdeurs d'avant repas souvent ressenties par les personnes en surpoids.

 Hécuryl détoxifiant du foie de ceux qui abusent des bons repas, bien arrosés ou pas.

Urocasyl pour aider les organismes à déstocker l'acide urique, c'est ce déstockage qui évitera nombre de crise de goutte.

 

En résumé, même avec des abus, on a besoin que soit en bonne santé : notre matériel bouche-estomac-intestins.