la douleur des rotules des genoux soulagéeS par  la phytothérapie 

 Après un changement de rythme ou un traumatisme, une intervention chirurgicale, avec l'âge les douleurs des genoux peuvent être importantes, avec symptômes divers, tels que blocage, dérobement, craquement.

La rotule est le maillon du système extenseur du genou, si les tendons ischio-jambiers sont raides, ils résistent à l'extension et le quadriceps doit tirer plus fort sur la rotule ce qui augmente la pression sur le cartilage rotulien.

Ce syndrome rotulien survient à la suite des changements décrits plus haut (choc, traumatisme au genou, surentraînement, mauvaises chaussures) qui rompt l'équilibre entre le système extenseur (quadriceps) et le fléchisseur (ischio-jambiers).

La rotule se retrouve alors coincée entre les deux systèmes, cela augmente la pression sur le cartilage rotulien et fini par des douleurs.

En fin de journée, le genou peut se dérober, flotter, partir en avant ou en arrière. Cela veut seulement dire que le genou a besoin de repos. N'hésitez donc pas à le protéger et le ménager.

Les moyens immédiats de soulager les douleurs pour un genou, qui bloque ou qui se dérobe, sont : les glaçons dans une poche à glace enveloppée de tissu pour éviter le contact direct sur la peau.

L'aide d'une genouillère si vous en avez une à votre taille et si vous avez peur que votre genou ne se dérobe.

 

Les douleurs du cartilage entrent dans le cadre de l'arthrose ou là, l'intensité des symptômes reste très variable. Le porteur d'une rotule usée peut ne pas être gêné.

Dans la vie quotidienne en période de douleur :

Prenez un repos obligatoire et évitez les gestes qui font mal pour les jours qui suivent, jusqu'à l'amélioration des douleurs.

Dans le cas d'une crise douloureuse aiguë, ne pas hésiter à contacter votre médecin généraliste pour vérification, voire une ordonnance de rééducation.

L'huile Epissène peut vous aider avec des massages sur les zones à conforter.

Les gélules Epissènes vont également vont aider parce que vous ne pouvez pas faire de massages.

Après quand vous vous sentez mieux, attention au piétinement, à la descente des escaliers, aux randonnées pédestres (les descentes sont souvent douloureuses).

Attention au vélo avec une reprise progressive et douce.

Les mouvements du genou se font par glissement des surfaces cartilagineuses entre elles aidées par le liquide synovial.

Ces glissements peuvent être incomplets par la diminution de l’épaisseur du cartilage dont la surface devient irrégulière en gênant le mouvement et le rendant douloureux.

Les radiographies peuvent aussi montrer un pincement articulaire en fonction de la gravité d'une arthrose démontrée.